Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Biscuits de guerre ou "l'ennemi interieur"

1 Novembre 2010 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #FAFL

 

Voici une amusante annecdote :

 (issue de l'Age concern newsletter link )

  

  

Biscuits de guerre (traduction personnelle et toute approximative)

  

 

Quand mon frère Geoff était dans la RAF, il était affecté au squadron 342 – le groupe Lorraine de la France Libre Presque aucun des «boys» français ne parlait Anglais et aucun ne recevait de colis . Maman gardait pour Geoff tout ce qu'elle pensait lui être utile et lui envoyait toujours quelque chose à manger.

 Un jour, elle emballait un colis alors que je faisais des biscuits. Ils avaient un goût horrible (nous n'avons jamais compris pourquoi) . Pour plaisanter, je les ai emballés dans une boîte de conserve et y inscrivit "arme secrète de la Grande-Bretagne – à lancer sur la France occupée » et l'inclus dans le colis. Quand il arriva à destination, Geoff l'ouvrit et  lisa la lettre qui disait "partage le colis " mais sans prendre connaissance de l'étiquette sur la « boite à biscuits »

Les Français ne sachant lire l'anglais, le résultat fut que la semaine suivante , je reçu ce courrier : Pour Miss EM : Miss EM contre le 342e Escadron: Victoire de Miss EM par 10 troubles digestifs à 0

 

   

Texte original :

Wartime Biscuits

 

When my brother Geoff was in the RAF he was stationed with 342 Squadron – the Lorraine Squadron of the fighting French.

Hardly any of the French ‘boys’ spoke French and none received parcels from home. Mom kept Geoff supplied with things he might need and always sent him something to eat. One day she was

packing a parcel when I was making some biscuits. They tasted horrid (we never found out what I put inthem) and just as a joke, I packed them in a tin and labelled it ‘Britain’s Secret Weapon – To Be Dropped over France’ and included it in the parcel. When it arrived Geoff opened it and began reading his letter from home which said ‘Hand round the biscuits’ - but without noticing the label.

The French boys could not read Englishand the result was that the followingweek I received a bill: To Miss EM Bolton from 342 Squadron: Damage to digestive organs at 10/- a head!

 

   

Eileen Child, Grange-over-Sands

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article