Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Sauvages français au Cameroun. "La Saison des prunes", de Patrice Nganang

18 Avril 2013 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #La France Libre

 

prun.jpg

 

Toutes les prunes ne tombent pas des pruniers. Au Cameroun, c'est dans le feuillage des safoutiers qu'elles mûrissent. Et c'est au mois d'août qu'on les mange, aujourd'hui comme hier - en août 1940, par exemple, au lendemain de la défaite française. Mais, demanderez-vous, qu'est-ce qui relie la Débâcle, les prunes et le Cameroun ? Pas mal de choses, curieusement, comme le montre le roman de Patrice Nganang, écrivain camerounais qui vit et travaille aux Etats-Unis.

A commencer par l'arrivée du colonel Leclerc, héraut gaulliste et futur général, débarquant à Douala le 27 août 1940, en pleine saison des prunes. On ne sait si l'officier en mangea. Mais le sort du Cameroun bascula. C'est de cette histoire, et de beaucoup d'autres, que le beau texte de Patrice Nganang s'empare - en convoquant la mémoire des siens, les anciens "indigènes", broussards illettrés, opiniâtres, au verbe cru et aux gestes savants.

Vu de France, le coup d'éclat de Leclerc au Cameroun pourrait se résumer ainsi : du statut de territoire sous mandat français, le pays passa à celui de colonie ; aussitôt débarqué, Leclerc s'était en effet autoproclamé gouverneur, détrônant à la hussarde le haut-commissaire (représentant officiel des autorités françaises) et tous les pro-Vichy. Dès lors, comme les autres colonies, le Cameroun vit ses fils enrôlés sous le drapeau de la France libre, rejoignant les fameux tirailleurs, tous baptisés sénégalais quel que fût leur pays d'origine. Certains défilèrent, en juin 1945, dans Paris libéré.

.....

suite de l'article sur http://www.lemonde.fr/livres/article/2013/04/18/sauvages-francais-au-cameroun_3161764_3260.html

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article