Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Pierre Cescutti fête ses 90 ans

28 Mars 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #Leclerc

26 mars 2011  | Par B. L.    

Mont-de-Marsan

SUD-OUEST : link

Pierre Cescutti empile les dizaines

Le dirigeant montois et concepteur de l'anneau du Loustau vient de fêter ses 90 ans

cescutti

Il est né le 20 mars 1921, à l'aube d'un printemps nouveau. Depuis 90 ans, Pierre Cescutti link  se plaît à observer le réveil de dame nature, engourdie par de trop longs hivers en pensant au chemin parcouru. Car la vie de « Pierrot » est un véritable roman d'aventures. Engagé volontaire, il est au sein de la 2e DB, de l'expédition qui conduit les alliés à Berlin et l'un des rares Français à pénétrer dans le bunker d'Adolf Hitler. Un moment d'histoire qui lui a fait vite oublier sa brève carrière de coureur cycliste.

Respect des valeurs

La grande fierté de cet ancien chef d'entreprise reste bien évidemment la section cycliste du Stade Montois qu'il a pensée, façonnée à son image. Comme Antonin Magne, Pierre Cescutti a toujours mis en avant un certain nombre de principes telles que l'honnêteté et la droiture. Pas de victoire à n'importe quel prix. Fort de ces quelques valeurs, il a permis à sa future épouse Rolande Danné de devenir sur le vélodrome de Bordeaux double recordwoman du monde de l'heure. Lorsqu'il accède à la présidence du club en 1960, le cyclisme est en plein essor. Les champions au maillot jaune et noir sont légion. Leduc, Abadie, Manzano puis plus tard André Romero et Gilbert Chaumaz consacrent leur travail de formateur.

Maillot jaune

Luis Ocaña constitue cependant sa plus belle réussite. Repéré alors qu'il n'est encore qu'un jeune chien fou sous les couleurs du Vélo Club Aturin, Pierre Cescutti s'arme de patience pour tenter de canaliser ce gros moteur, totalement ignorant des tactiques de course. Le renifleur de talents, toujours présent au bord des pistes ou des routes, sait qu'il a entre les mains un vrai joyau à la fois talentueux et fragile. En 1973, déjouant les pronostics, « l'Espagnol de Mont-de-Marsan », comme se plaisait à l'appeler Jean-Paul Brouchon remporte le Tour de France.

Quelques jours avant de brandir la tunique jaune au balcon de l'hôtel de ville sous le regard ému de Charles Lamarque-Cando, maire de Mont-de-Marsan, Luis Ocaña laissait libre cours à son majestueux coup de pédale sur l'anneau du Loustau dont le concepteur n'était autre que Pierre Cescutti. Ce stade du Loustau, objet de bien des débats, le dirigeant montois en est la mémoire vivante, le locataire d'une légende en jaune et noir.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article