Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Michel Petit 07/11/1923-07/07/2011

10 Juillet 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #SAS

David Portier link  , historien des SAS français, nons informe d'un triste nouvelle, la disparition de Michel Petit  link  :

 

 

"

Les obsèques auront lieu lundi 11 à 15h00 à Montreuil-Bellay.
Né le 7 novembre à Fourmies dans le Nord d'une famille d'origine modeste, Michel est commis boucher-charcutier au moment de l'invasion en mai 1940. La famille subie l'exode et tente de fuir l'avance allemande. De retour à Hirson en zone interdite, Michel supporte difficilement l'occupation et décide de rejoindre la France Libre. En janvier 1942, il s'engage dans l'Armée de l'Air puis embarque à destination du Maroc. Il est affecté à Rabat puis Meknes au groupe de bombardement GB 2/23 comme aide-mécanicien. En novembre 1942, suite au débarquement allié, il participe à la campagne de Tunisie au sein de l'escadrille de chasse Lafayette. Enfin, en juin 1943, il parvient à rallier le 3e BIA près de Tripoli et a signé son engagement au sein des FFL.
Début novembre, le bataillon débarque en Grande-Bretagne et Michel est affecté au 3e squadron du capitaine Fournier au sein du stick du sergent-chef Roux. Il y fait alors notamment la connaissance de ses camarades Jacques Noël, Gérard Blandineau, les frères Loichot, René Plateel, Michel Halabi, Henri Lagarde, Octave Bernault et bien d'autres.
Après plusieurs mois d'entraînement, le stick Roux est parachuté fin juillet sur le bois d'Anjou dans le cadre de la mission Dickens. Les différents sticks opèrent alors sur une large zone d'opération entre Clisson et Montreuil-Bellay au nord et Fontenay-le-Comte et Niort au sud. Avec ses camarades du stick Roux, Michel effectue de nombreux sabotages autour de Montreuil-Bellay notamment contre les voies ferrées. Les semaines suivantes, les SAS encadrent des maquisards et le 1er septembre, le stick Roux fait son entrée dans Montreuil-Bellay puis le 3, libèrent Thouars. Quelques jours plus tard, les hommes de Fournier rejoignent le front de la poche de La Rochelle.
Après quelques semaines de repos en Champagne, le bataillon fait son retour en Grande-Bretagne à Ipswich en février 1945. En avril, Michel participe à l'opération Amherst au sein du stick Bouffartigue. Les hommes opèrent dans les bois de Staphorst puis prennent le pont de Balkbrug et facilitent d'avance des unités canadiennes.
De retour en France, Michel est démobilisé en septembre 1945.
Très dynamique, Michel Petit avait beaucoup fait pour ses camarades et notamment dans l'organisation chaque année des cérémonies du bois d'Anjou à Somloire mais également dans sa ville de Montreuil-Bellay."

 

 

Qu'il repose en paix...

 

Source photos : maquisardsdefrance.jeun.fr link

 

692397DSCN1882.jpg

 

782391z.jpg

 

Michel Petit  link est à gauche, lors de l'opération Dickens.

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article