Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Les messages secrets du général de Gaulle

28 Septembre 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #La France Libre

INFO LE FIGARO - Les brouillons de plus de trois cents ordres adressés aux cadres de la France Libre entre fin 1940 et décembre 1942 étaient conservés par sa secrétaire. Le Figaro a pu les consulter en exclusivité. Cent-quarante sont totalement inédits.

 

lettre.jpg


 

(...)

Avant la vente Gérard Lhéritier s'est bien volontiers engagé auprès du vendeur à publier intégralement ce fonds et à le maintenir indivise. Le vendeur? Il s'appelle Jean-Claude Chalumeau. Il est le fils unique de Marie-Thérèse Guinet-Desseignet, décédée en 1996. Dès juillet 1940 c'est elle qui était responsable du petit pool de secrétaires à l'État-Major du Général. «Après la télégraphie, les originaux rejoignaient des chemises, lesquelles étaient archivées une fois pleines, explique Jean-Claude Chalumeau. L'une d'elle a été oubliée dans les bureaux londoniens à la victoire. Lorsque ma mère a pu rentrer d'Alger où elle était restée cantonnée depuis 1942, elle est repassée dans les locaux pour y chercher ses affaires. C'est là, qu'elle a découvert cette chemise oubliée dans un placard. Par deux fois elle a voulu la remettre au Général. La première immédiatement et ensuite en 1958 lorsque de Gaulle est revenu à l'Élysée. À chaque fois il lui a fait la même et laconique réponse: «gardez-les, ils sont entre de bonnes mains». Après sa mort j'ai ouvert la pochette. Je connaissais vaguement son existence. Ce n'est que progressivement, en les étudiant que j'ai vraiment mesuré leur importance et les différences avec les documents officiels.»

(...)

 

L'integralité de l'article dans le Figaro : http://www.lefigaro.fr/culture/2011/09/27/03004-20110927ARTFIG00546-de-gaulle-les-messages-secretsdes-annees-de-guerre-refont-surface.php

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article