Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Le soixantenaire de la Croix de Lorraine très marqué - Camaret-sur-Mer

29 Juin 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #La France Libre

 www.ouest-france.fr/ link

 

qm56_3189239_1_px_470_.jpg

 

À l'invitation de l'amicale des Français Libres de la presqu'île et de la commune, plusieurs centaines de fidèles étaient présents, dimanche, pour le pèlerinage des Bretons de la France Libre, pointe de Penn Hir, dont Nadine Servant, maire de Camaret, André Talarmin, maire de Plouarzel, et de hautes autorités départementales civiles et militaires comme Pascal Mailhos, préfet, ou Anne-François de Saint Salvy, préfet maritime, ainsi que de porte-drapeaux, d'un détachement de la 50 S, et des sapeurs-pompiers.

Le général De Gaulle avait inauguré l'érection du monument dédié aux Bretons de la France Libre le 15 juillet 1951. Quelques jours avant cet anniversaire, le pèlerinage des Bretons de la France libre a été particulièrement marqué. Après les discours et la cérémonie religieuse, présidée par Ronan Le Hennaff, aumônier des armées à la retraite, Alexis Le Gall, de Douarnenez, qui avait rejoint la Grande Bretagne sur Ar Zenith a remis la plus haute distinction de la république française, la légion d'honneur, à titre de chevalier à l'âge de 90 ans à François Cozeur, de Plouarzel.

« Il est regrettable que tu reçoives cette distinction si tard, derrière des jeunes millionnaires, champions du ballon, de la raquette, ou chanteurs » a fustigé, sous les applaudissements, Alexis Le Gall, Français Libre, de Douarnenez, avant de lui remettre cette distinction. Le passage de 4 hélicoptères de la BAN de Lanvéoc a aussi marqué l'événement en l'honneur de Francois Cozeur.

Il a notamment connu les geôles espagnoles pendant la Seconde guerre, avant de s'évader et rejoindre le Maroc et rejoindre les forces de la France Libre.

En remerciement, François Cozeur a rendu hommage « aux 400 tirailleurs marocains morts au combat, en 4 h, sous le feu de lance-flammes, au mont Cerazola ».

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article