Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

"La voix des morts"

31 Octobre 2010 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #La France Libre

Un article de "L'Ardennais" du dimanche 31 novembre 2010 : link

(Il est dommage de ne pas connaitre le nom de son auteur)

 

 

"

Ne pas faire d'impasse sur le calendrier pour rester en contact avec les populations tel est aussi le choix de la Résistance. Et comme le début du mois de novembre cumule deux fêtes religieuses : la Toussaint et le Jour des morts, les Français libres ne tiennent pas dans un pays où la pratique cultuelle est importante, que le message de la hiérarchie catholique plutôt bienveillant à l'endroit de Vichy ne soit trop bien reçu. Le ton est direct, compatissant, grave et témoigne d'une même communion dans le souvenir des défunts. « Nous Français libres d'Angleterre qui sommes loin de nos morts, nous nous enhardissons jusqu'à vous faire une prière et vous demander un service, c'est celui d'aller visiter nos morts pour nous, ceux qui reposent à l'ombre d'un vieux clocher dans un petit cimetière de campagne, ceux qui reposent dans les nécropoles plus somptueuses des villes, ceux qui reposent enfin dans les grands cimetières communs de la guerre de 14-18, côte à côte avec leurs alliés anglais et américains ». Ce temps de silence, cette épreuve du souvenir sont ici placés comme un lien préparatoire à une action d'éclat susceptible d'être posée au moment de la commémoration de l'armistice de la Grande Guerre.
Lorsqu'il s'adresse aux Français le 3 novembre 1940, le père Alby, aumônier des Forces françaises libres invite chacun à écouter la voix des morts. C'est par le recueillement et la prière que peuvent surgir les justes attitudes. Le prêtre interpelle : « Que nous disent-ils ? Quelles sont les consignes qu'ils nous transmettent ? Interrogez-les et voici ce qu'ils vous répondront, aussi bien ceux qui sont morts glorieusement au champ de bataille, dans le don total et violent d'eux-mêmes à la patrie, que ceux qui, jour après jour, dans un labeur peut-être obscur, ont usé leurs forces pour que la France continue ». Et il ajoute : « Ils vous diront, nous sommes morts pour que la France vive. Soyez fidèles à conserver le dépôt que nous vous avons transmis : restez vous-mêmes, restez Français ». Le prêtre gaulliste tient à ce que les fidèles entrent dans une démarche d'insoumission à l'ordre nouveau, parce qu'il est d'inspiration ennemie et contraire aux valeurs chrétiennes et humanistes qui aident l'homme à grandir. « Ne vous laissez pas prendre à la magie des mots, chers compatriotes : cet ordre nouveau est inacceptable pour un chrétien et pour un Français ». L'aumônier en donne deux raisons évidentes : « Cet ordre est construit sur le racisme allemand dont l'idée maîtresse est la déification de l'Etat germanique et il repose sur la supériorité absolue de la race aryenne ».
Puisant dans les références des déclarations publiques nazies, le père Alby rappelle ce qui y est affirmé avec force : « Le christianisme et l'âme germanique constituent des antinomies irréductibles ». Et le prêtre de s'appuyer sur le précédent pape, Pie XI, qui a formellement condamné le nazisme. Il délivre la réalité sans brutalité mais avec une pertinence intellectuelle rigoureuse : « Ce soi-disant ordre nouveau est la chose la moins nouvelle du monde, puisque c'est la résurrection de l'antique paganisme au profit d l'idée pangermanique ». Alby sollicite avec profondeur ses compatriotes : « Ecoutez la voix de nos morts. Il me semble les entendre frémir d'indignation dans leurs tombes. Est-ce pour cela que nous avons donné notre vie ? Semblent-ils nous dire. Ne laissez point s'éteindre le flambeau que nous avons transmis, le flambeau de la civilisation chrétienne française ». Son prêche explique que le Christ est debout auprès de ceux qui résistent.

"

 

La page du père Alby sur le site francaislibres.net : http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=50834

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article