Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

"La Désirade en “temps Sorin” " (reportage France Inter)

13 Mars 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #1ere DFL

 

La Désirade en “temps Sorin”

link

 

 

L’histoire de Jules est méconnu à la Désirade tant des jeunes que des anciens. Le 8 mai 1943, il est parti sur un canot à voile à destination de l’île de la Dominique pour rejoindre les Forces Françaises Libres (FFL) : « nous étions huit copains, nous sommes partis de là-bas, il était 9h du soir » dit-il en tendant le bras vers la mer, en bas du jardin. Fifine, son épouse lui rafraîchit la mémoire : « c’était une barque volée, dis lui que vous l’aviez volée » « Tais-toi ! » l’interrompt-il sèchement, « il n’y a jamais eu d’histoire de barque volée. » Après un mois passé en Dominique, Jules part en Amérique, au camp de Fort Dicks pour y effectuer un entraînement militaire avant d’embarquer en octobre 1943 à Baltimore dans un convoi à destination de l’Afrique du Nord. Il participera à la campagne d’Italie et au débarquement de Provence. Pendant ces années de guerre, il chantait souvent « Belle fille attendait ton retour »…

Jules est un homme froid, sévère, qui ne se laisse jamais aller aux sentiments sauf quand je lui demande ce qu’il a ressenti lorsqu’il a foulé le sol de France pour la première fois à Cavalaire le 15 août 1944 : « Quelque chose, comme une émotion, m’a traversé tout le corps. J’étais allé dans beaucoup de pays étrangers depuis mon départ de la Désirade, l’Amérique, le Maroc, l’Algérie, l’Italie… En France, il y a eu quelque chose que je ne saurais expliquer. » On partait par patriotisme comme Jules l’affirme mais aussi et surtout à cause de la misère qui frappait l’île.

 

Écouter en ligne : link

 

20090419jules fifine

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article