Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

L'hommage d'un fils (le Télégramme du 20-06-10)

15 Octobre 2010 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #Leclerc

http://www.letelegramme.com/local/finistere-sud/ouest-cornouaille/pontlabbe/forces-francaises-libres-l-hommage-d-un-fils-20-06-2010-962222.php

 

"

Le 21juin 1940, Pierre Riou rejoignait les Forces françaises libres à bord d'un bateau de Douarnenez. Son fils lui rend aujourd'hui hommage.

Il n'avait que 17 ans lorsque son père, Pierre Riou, perdait la vie dans un accident d'avion au-dessus de Penmarc'h. «On n'en a jamais parlé à l'époque... J'étais peut-être encore trop jeune», regrette Jacques Riou. Dans le bureau aménagé dans sa maison de Landudec, le Bigouden tente, depuis six ans, de lever le voile sur les quatre années dont il ne savait rien. «Des articles publiés à l'occasion des 50 ans du Débarquement ont réveillé chez moi cette volonté d'en savoir plus sur mon père». Le 21juin 1940, le jeune homme quitte la ferme familiale et embarque sur «Ma Gondole». À seulement 19 ans, il met le cap sur l'Angleterre et rejoint les Forces françaises libres du général de Gaulle.

Campagne d'Afrique

Auprès d'Albert Loussouarn, dont son père partagea l'histoire de la colonne Leclerc à travers l'Afrique, ou dans les archives des fondations de la France libre et de la colonne Leclerc, Jacques Riou s'est plongé dans le passé. «Je voulais être sûr de ce j'allais avancer». Michel Mazéas, l'historien douarneniste a fait le reste en apportant sa part de témoignage. L'occasion pour Jacques Riou de rendre compte de ces années. Le 2octobre 1941, son père, tout jeune homme débarque au Congo pour prendre part à la campagne d'Afrique. Une campagne ponctuée d'une blessure au visage, en mars1943 sur la ligne Mareth de Ksar Rhilane. «On parle souvent de la 2e DB, mais c'est surtout la colonne Leclerc qui a fait tout le boulot», souligne aujourd'hui le fils. Après avoir vaincu l'Afrika Korps de Rommel aux côtés du général Leclerc, le jeune Breton rejoint Tunis. Puis Alger à l'état-major particulier du Général de Gaulle.

Le 6juin 44 sur Saint-Marcel

Et puis plus rien. De ses mois passés à la Direction générale des services spéciaux, son fils n'a évidemment trouvé aucune trace. Pierre Riou réapparaît en Angleterre en avril 44. Au sein des SAS (Special air service), il multiplie les sauts sur l'Allemagne. Puis sur Saint-Marcel (56), dans la nuit du 5 au 6juin, pour couper les renforts allemands dans leur remontée vers la Normandie. Un saut anonyme pour le compte du «bureau central de renseignement et d'action». «Ce sont les témoignages recueillis ces derniers mois qui m'ont permis de faire la lumière sur celui qui était mon père», conclut-il. La manière façon, pour lui, de rendre hommage à celui qui aura échappé à la mort à de multiples reprises. Avant de perdre la vie en 1967, dans un accident d'avion.

  • Jean Le Borgne"962222_7658861-plbjouresist4c-r124a.jpg

 

"Au sein des SAS (Special air service), il multiplie les sauts sur l'Allemagne"

Cette phrase doit contenir une erreur.  De quels sauts sur l'Allemagne pourrait-il s'agir ?

 



Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article