Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Mise à Jour : Jean Folinais, ancien des Forces françaises libres

2 Septembre 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #FNFL

  Mise à jour du 2 septembre 2011 : Ajout d'une photo : Jean Folinais, 1er à gauche (à Londres, date inconnue)

(Source : Annie Pansard)

 

jean-folinais-et-de-gaulle-copie-1.jpg

 

mercredi 16 février 2011 OUEST-FRANCE link


 

 

"Jean Folinais  link , né le 11 juin 1921 à Plurien, est décédé le dimanche 20 février après une longue maladie, à l'âge de 90 ans. Jean, embarque à l'âge de 14 ans pour la grande pêche où il connaîtra la vie difficile des Terre-neuvas. A la déclaration de guerre, n'ayant pas l'âge requit pour le service militaire, il poursuivra ses campagnes sur les bancs de Terre-Neuve avant de s'engager le 21 mars 1941 dans les Forces navales françaises libres.

À son arrivée en Angleterre, le camp Patriotic School, fut le passage obligatoire avant d'embarquer sur le chasseur léger de sous-marin ML 246 pour escorter des convois dans le Pas-de-Calais. Timonier, il prend part à de nombreuses opérations de guerre, souvent périlleuse, le long des côtes de la Manche et de la mer du Nord et participe notamment au Débarquement du 6 juin 1944.

De 1942 à 1945, bord de la vedette rapide lance-torpilles 98, basée à Darmouth, il fait des missions de patrouilles offensives sur les côtes de Bretagne et des îles anglo-normandes avant de rejoindre la base avancée de Bénodet, en vue d'opérations devant la poche de l'Atlantique (Lorient, Saint-Nazaire, La Rochelle).

Démobilisé en avril 1946, Jean Folinais retourne à la grande pêche. Pendant l'hiver, il suit des cours à l'école maritime de Cancale, où il obtient son brevet de patron de pêche. Il poursuit son activité avec le grade de lieutenant jusqu'en 1956 et second capitaine jusqu'en 1969. Les difficultés économiques de la grande pêche l'amènent en 1970 à se retourner vers la petite pêche à Erquy. Il fait construire le chalutier « Rémidaniel », et ne s'en séparera qu'en 1979.

Après 43 ans et cinq mois de navigation, Jean s'investit dans une vie de terrien où il avait trouvé le temps de rendre service au sein d'associations patriotiques. Des années difficiles parsemées de décorations militaires et civiles : médaille militaire, chevalier dans l'Ordre national du mérite, croix de guerre 39-45, croix du combattant volontaire de la résistance, médaille des forces françaises libres, médaille commémorative 39-45, croix du combattant volontaire, chevalier du Mérite maritime et la médaille d'honneur des marins de la pêche. Les obsèques de Jean Folinais auront lieu ce mercredi 16 février, à 14 h 30 en l'église de Plurien."

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article