Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Disparition de Jean Jaboulay, acteur de la libération de Lyon

20 Décembre 2012 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #1ere DFL

 

http://www.leprogres.fr/rhone/2012/12/16/disparition-de-jean-jaboulay-acteur-de-la-liberation-de-lyon


Le Lyonnais Jean Jaboulay, l’un des derniers survivants du 22e bataillon de marche nord-africain (BMNA) de l’Armée d’Afrique, avec lequel il avait participé à de nombreux combats de la France Libre et à la libération de Lyon, est décédé samedi matin à l’âge de 90 ans,

Né le 26 janvier 1922 à Lyon, Jean Jaboulay,  http://www.francaislibres.net/liste/fiche.php?index=75056  était le filleul de Charles Luizet, l’un des tout premiers à se rallier au général de Gaulle quelques heures après l’Appel du 18 juin 1940, Compagnon de la Libération et préfet de police à la Libération de Paris.

Jean Jaboulay avait rejoint la France Libre et le 22e BMNA en juin 1943 après s’être engagé à 19 ans au 7e régiment de tirailleurs marocains en 1941. Dans les rangs du 22e BMNA, dont la devise était «Vae Victis» et où il fut blessé à deux reprises, Jean Jaboulay avait participé durant la campagne d’Italie aux combats du Garigliano au printemps 1944 et à la libération de Rome, au débarquement de Cavalaire, près de Toulon (août 1944), à la libération de Lyon, sa ville natale, et aux très durs combats des Vosges à l’automne 1944. Il avait été démobilisé avec le grade de sergent-chef.

Jean Jaboulay était titulaire de la Croix de guerre 1939-1945 avec trois citations, de la Médaille militaire et avait été fait chevalier de la Légion d’honneur en 2010.

Le 22e BMNA, créé en septembre 1941 en Syrie, puis rallié à la France Libre, et dissous en janvier 1946 en Algérie, avait inspiré en partie le film «Indigènes». Il intégra tirailleurs maghrébins de l’armée du Levant, Français d’Afrique du Nord, de métropole et de Corse, de toutes classes sociales et de toutes religions. Unité parmi les plus décorées de la 1ère division de la France libre, le 22e BMNA a compté 12 Compagnons de la Libération.


 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article