Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Des Anglais dans la Résistance : Le Service Secret Britannique d'Action (SOE) en France

7 Septembre 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #BCRA Résistance intèrieure

 

Des Anglais dans la Résistance

Le service secret britannique d'action (SOE) en France, 1940-1944

Michael Richard Daniell Foot

aa51rBaSdzUnL._SL500_AA300_.jpg

 

  Quatrième de couverture

Voici enfin traduit un livre qui était depuis des années interdit de diffusion en langue française. Pourquoi ? Parce qu'il écorne l'image complaisamment entretenue selon laquelle la Résistance - dont la grandeur ne prête pas au doute - aurait été une affaire purement franco-française.

En 1940, Churchill créa le SOE, Spécial Opérations Executive, avec mission de « mettre le feu à l'Europe ». Opérant d'abord en France à l'insu de la France Libre, le service britannique s'entendit ensuite avec elle pour des actions communes. Tous les agents de la France Libre chargés d'actions subversives ou d'organisations militaires dans l'Hexagone furent ainsi formés par le SOE, qui assura la plus grande partie des livraisons d'armes et de matériels radio à la France métropolitaine. Le service britannique n'en multiplia pas moins ses « organisateurs » et ses propres réseaux, d'où de nombreuses frictions entre Churchill et de Gaulle.

Ayant accédé aux archives les plus secrètes, Michael Foot révèle des statistiques impressionnantes - 1 800 agents et passagers, parachutés, déposés ou débarqués en France - et livre les clés d'épisodes qui ont défrayé la chronique comme l'affaire du réseau Carte, le drame Grandclément ou la chute du réseau PROSPER. C'est dire que cet ouvrage fait la part belle aux exploits, drames, trahisons, parties mortelles de poker menteur entre SOE et services de sécurité allemands.

Surtout, comme le montre Jean-Louis Cremteux-Brilhac dans un substantiel avant-propos, la surprise est extrême de découvrir l'ampleur de l'action directement menée en France par les Britanniques et le nombre de Français qui y furent engagés. Ce renversement de perspective explique que ce livre ne paraisse qu'aujourd'hui en français.

 

 

 

Formidable livre. Son début , la présentation des organigrammes des différents services secrets britanniques, les luttes d'influence, etc..ne m'a pas intéressé du tout, et j'ai mis du temps à le franchir. Ensuite, j'ai découvert un ouvrage passionnant et vivant, un récit au plus prés du terrain, des hommes et des femmes courageux et bien entendu héroïques. Leurs actions et la traque dont ils faisaient l'objet de la part des nazis est le coeur du livre, plus que les décisions, rarement heureuses, prises dans les bureaux londonniens

Les Français Libres ne sont pas oubliés, car  les agents du BCRA était  entraînés et convoyés par le SOE (particulièrement la section RF)

C'est  d'abord une grande étude historique mais aussi un très bel hommage aux combattants de l'ombre.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article