Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Décès de Pierre Deshayes, Compagnon de la Libération

27 Octobre 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #BCRA Résistance intèrieure

  Source photo : link

  243688296.jpg

AFP :

Pierre Deshayes, Compagnon de la Libération, qui avait joué un rôle essentiel dans l'organisation des parachutages et des atterrissages d'agents de la France Libre, est décédé mercredi matin à l'âge de 92 ans à Redon (Ille-et-Vilaine), a annoncé l'Ordre de la Libération.
Il ne reste désormais que 33 survivants de cet ordre crée en 1940 par le général de Gaulle. Cet ordre prestigieux a compté 1.038 Compagnons, cinq communes et 18 unités combattantes.
Né le 24 décembre 1918 à Gomené (Côtes d'Armor), Pierre Deshayes, cheminot, avait rejoint les Forces françaises libres en Angleterre en juillet 1941 après un voyage de six mois, via l'Espagne, le Portugal, la Gambie et Gibraltar.
Affecté au Bureau central de renseignements et d'Action (BCRA, services secrets de la France Libre), Pierre Deshayes est déposé par avion dans la nuit du 22 au 23 décembre 1942 près de Châteauroux. Il rejoint Lyon où il retrouve Daniel Cordier, secrétaire de , puis Lille pour prendre le commandement du réseau Action de la région A (5 départements du Nord).
Revenu à Paris en mars 1943, il est nommé quelques semaines plus tard chef du Bureau des opérations aériennes (BOA) chargé de choisir des terrains de parachutages.
Peu à peu Pierre Deshayes parvient à mettre en place un réseau de chefs départementaux et de comités de réception, tant pour les atterrissages et les parachutages qui permettent linstruction et l'armement des groupes daction, de sabotages et de guérilla.
Il aide également à lévacuation daviateurs alliés rescapés de la perte de leur appareil, de résistants et dofficiers en mission recherchés par la Gestapo.
Il poursuivra sa mission en France occupée pendant une période exceptionnellement longue de 20 mois jusqu'à la libération de la France.
Après la guerre, Pierre Deshayes travaillera au quotidien La Voix du Nord où il terminera sa carrière comme chef des ventes.
Le groupe de presse a d'ailleurs fait part de sa "grande tristesse" par la voix de son directeur général Jacques Hardoin.
"La direction de La Voix du Nord et l'ensemble du personnel présentent leurs condoléances à sa famille, en le remerciant une nouvelle fois pour toute son action", a ajouté le responsable du groupe de presse dans un communiqué.
Pierre Deshayes, qui sera inhumé vendredi au cimetière du Pouliguen (Loire-Atlantique), était commandeur de la Légion d'honneur et Croix de guerre 39/45. Il était également titulaire du Distinguished service order (Grande-Bretagne), de la Croix de guerre belge et était officier de l'Ordre de Léopold (Belgique).

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article