Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Corentin Prigent. Sa vie relatée par François Tonnard

13 Novembre 2010 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #1ere DFL

25 février 2010 LE TELEGRAMME.COM link :

 

"François Tonnard, enseignant et chercheur mespaulitain ayant passé sa jeunesse à Ternan, et fait ses études au collège du Kreisker avant de rejoindre les universités d'Angers et de Rennes, vient de publier, en auto-édition, le livre de la courte vie de Corentin Prigent, Mespaulitain mort en héros à 22 ans.

L'École militaire de Saint-Cyr

Corentin Prigent est né le 13avril 1919 à Mespaul, d'un père maçon et d'une mère couturière. D'abord élève de l'école communale, puis de diverses institutions, il passe six années, de 1930 à 1936, au lycée de Tournai en Belgique, avant de préparer le concours de l'École spéciale militaire de Saint-Cyr, au lycée de Brest, en1938 et1939. En mars1940, il sort dans les premiers de Saint-Cyr, ce qui lui permet de choisir son arme; il opte pour l'infanterie coloniale mais, devant l'avancée allemande, n'est pas en mesure de pouvoir rejoindre le front. Le 19juin, il s'évade de Brest et rallie l'Angleterre. Engagé dans les Forces françaises libres, il embarque pour Brazzaville au Congo, en septembre1940. Engagé volontaire au Bataillon de marche n°1, il est affecté à la deuxième compagnie avec laquelle il prend part à la campagne du Gabon, sous les ordres du capitaine Pierre Rougé.

Mort au combat



en 1941

Mort au combat le 19juin 1941, au cours de l'attaque du Djebel Kelb aux portes de Damas, en Syrie, le sous-lieutenant Prigent est tué en plein combat, aux côtés du capitaine Rougé. Il est inhumé au cimetière militaire de Damas. Compagnon de la Libération, il a reçu la croix de guerre 1939-1945 (deux citations). L'ouvrage sur sa vie est en vente au Super U de Plouénan.

Contact François Tonnard, tél.02.98.69.54.99 ou 02.99.83.13.47 ou fr.tonnard@cegetel.net "

 

prigent.jpg

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article