Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de francaislibres.over-blog.com

Colloque à metz : Messmer , le colonial le militaire, le politique

29 Mars 2011 , Rédigé par francaislibres.over-blog.com Publié dans #1ere DFL

Du 7 au 9 avril prochain, au conseil régional de Lorraine, un colloque international sera consacré à l’homme d’État disparu en août 2007.

 

messmer.jpg

 

L e personnage est beaucoup plus riche et complexe qu’on ne veut le dire généralement », assure le P r François Cochet (université Paul-Verlaine-Metz). L’historien messin est à l’origine, avec Maurice Vaïsse et la fondation De Gaulle, du tout premier colloque consacré à Pierre Messmer, «  grand Lorrain et grand serviteur de l’État », décédé en août 2007. Un homme qui a marqué l’histoire de notre pays et singulièrement celle de notre région.

Docteur en droit à 22 ans, capitaine de la Légion à Bir Hakeim, compagnon de la Libération, haut fonctionnaire de l’administration coloniale notamment en Indochine, en Mauritanie, en Côte d’Ivoire et au Cameroun où son action fut controversée, mais aussi parlementaire, parlementaire européen, plusieurs fois ministre et même Premier ministre (1972-1974), Pierre Messmer qui fut aussi maire de Sarrebourg de 1971 à 1989 et président du conseil régional de Lorraine (1978-1979), homme de lettres et académicien, a eu mille vies.

Un inconnu célèbre

Le Centre de recherche universitaire lorrain d’histoire ( Crulh), avec l’ANR Gaulhore et l’Institut d’études politiques de Paris, lui consacrera un colloque international du 7 au 9 avril prochain, intitulé Pierre Messmer au croisement du colonial, du militaire et du politique. Un rendez-vous de haut niveau qu’accueillera, pour le symbole, la salle des délibérations du conseil régional de Lorraine.

«  L’occasion d’un inventaire scientifique croisé de l’action, dans des secteurs très variés, de ce grand serviteur de la République. L’occasion aussi d’éclairer un inconnu célèbre », explique encore le P r Cochet.

Car selon lui, le parcours extraordinairement riche de cet homme est finalement peu connu. «  On retient souvent de lui l’homme qui s’est consacré corps et âme au Général, le fidèle, le passionné, celui qui mettait en musique… En oubliant qu’il fut beaucoup plus que cela. »

Pour réussir une mise en lumière aussi complète que possible, historiens spécialistes mais aussi grands témoins ayant côtoyé Messmer seront présents pour évoquer l’homme et ses parcours. Gérard Longuet, ministre de la Défense, devrait présider la séance du 8 avril, consacrée à « Messmer, ministre des Armées ».

H. B.

Le Republicain Lorrain : link

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article